Biographie Alejandro Gomez

 

Alejandro Gomez

Alejandro Gómez est diplômé en relations internationales de l’Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement (IHEID), en études européennes de l’Institut Européen de l’Université de Genève (Global Studies Institute) et en droit international de l’environnement de l’Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche (UNITAR).
Au regard de son expérience professionnelle, de 2006 à 2010 il a été agent de politiques commerciales auprès de la représentation à l’OMC du Bureau des Négociations Commerciales de la CARICOM, suivant de près le cycle de Doha et participant aux réunions de coordination des groupements régionaux. Il a également collaboré en 2010 avec le Groupe des Etats ACP dans le suivi des thèmes économiques au sein de la Genève internationale (CNUCED et OMC). De même, dans le cadre du département de la formation continue de l’IHEID, il a été coordinateur du programme « Négociations commerciales multilatérales et régionales et résolution des différends » pour le gouvernement de Taiwan en 2013.
 Alejandro est l’un des membres fondateurs d’Africa 21. A ce titre, il a participé à la mise en œuvre du cadre institutionnel et analytique de l’association entre 2011 et 2016 en tant que Directeur des programmes scientifiques.
 Il est actuellement coordinateur pour un réseau de banques promouvant la coopération Sud-Sud: le Global Network of Export-Import Banks and Development Finance Institutions (G-NEXID).

 

Spécialité

Objectif 17. Renforcer les moyens de mettre en œuvre le Partenariat mondial pour le développement durable et le revitalise

  • 17.10 Promouvoir un système commercial multilatéral universel, réglementé, ouvert, non discriminatoire et équitable sous l’égide de l’Organisation mondiale du commerce, notamment grâce à la tenue de négociations dans le cadre du Programme de Doha pour le développement
  • 17.3 Mobiliser des ressources financières supplémentaires de diverses provenances en faveur des pays en développement
  • 17.11 Accroître nettement les exportations des pays en développement, en particulier en vue de doubler la part des pays les moins avancés dans les exportations mondiales d’ici à 2020
  • 17.16 Renforcer le Partenariat mondial pour le développement durable, associé à des partenariats multipartites permettant de mobiliser et de partager des savoirs, des connaissances spécialisées, des technologies et des ressources financières, afin d’aider tous les pays, en particulier les pays en développement, à atteindre les objectifs de développement durable

Travaux pour Africa 21

  • La place de la question sécuritaire dans l’Agenda 2030 de développement durable des Nations unies : enjeux globaux et africains ; Séminaire d’été 2017, Genève, 2 septembre 2017.
  • La Banque africaine de développement ; Séminaire d’été 2016, Genève, 3 septembre 2016.
  • L’Agenda 2030 et l’Afrique : un an après le Sommet de septembre 2015 ; Séminaire d’été 2016, Genève, 2 septembre 2016.
  • Historique de l’Agenda post-2015 et enjeux pour l’Afrique ; Séminaire d’été 2015, Genève, 18 septembre 2015.
  • La mise en œuvre de l’Agenda post-2015 ; Séminaire d’été 2015, Genève, 20 septembre 2015.
  • Equipe éditoriale du bulletin d’information Horizon 2015 (2013-2015).
  • Alejandro Gomez ; La régulation internationale des produits chimiques et des déchets dangereux en Afrique. Une perspective de développement durable ; Africa 21, Genève, avril 2012.

 Autres travaux à consulter