Biographie Hajer Kratou

Dr.  Hajer  Kratou

 

Hajer  Kratou est une économiste spécialisée dans l’économie du développement et l’économie internationale. Elle a obtenu en 2015 son doctorat en Sciences économiques à l’Université d’Auvergne (France) et l’Université de Carthage (Tunisie). Le sujet de sa thèse porte sur les effets économiques et distributifs des flux de financements extérieurs dans les pays en développement.  Ses travaux de recherche portent également sur l’inégalité de revenu ; les investissements directs étrangers, l’aide au développement, les transferts financiers des migrants, le développement du secteur financier  et la qualité institutionnelle. Elle a travaillé au sein d‘une institution de microfinance en Tunisie. Actuellement, elle est consultante pour l’Union africaine sur  les questions de jeunesse.

Spécialité

  • ODD1 liminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde
    - 1.1 D’ici à 2030, éliminer complètement l’extrême pauvreté dans le monde entier.
  • ODD 10 Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre
    - 10.1 D’ici à 2030, assurer progressivement et durablement une croissance des
    revenus des 40 pour cent de la population les plus pauvres à un rythme plus rapide que celle du revenu moyen national ;
    - 10.5 Améliorer la réglementation et la surveillance des institutions et marchés financiers mondiaux et renforcer l’application des règles ;
    - 10.6 Faire en sorte que les pays en développement soient davantage représentés et entendus lors de la prise de décisions dans les institutions économiques et financières internationales, afin que celles-ci soient plus efficaces, crédibles, transparentes et légitimes ;
    - 10.7 Faciliter la migration et la mobilité de façon ordonnée, sûre, régulière et responsable, notamment par la mise en œuvre de politiques migratoires planifiées et bien gérées ;
    - 10b Stimuler l’aide publique au développement et les flux financiers, y compris les investissements étrangers directs, en faveur des États qui en ont le plus besoin, en particulier les pays les moins avancés, les pays d’Afrique, les petits États insulaires en développement et les pays en développement sans littoral, conformément à leurs plans et programmes nationaux ;
    - 10c D’ici à 2030, faire baisser au-dessous de 3 pour cent les coûts de transaction des envois de fonds effectués par les migrants et éliminer les circuits d’envois de fonds dont les coûts sont supérieurs à 5 pour cent.

Travaux pour Africa 21:

A venir

Autres travaux à consulter:

  • Papier accepté pour publication, 2017 revue : « Revue d’actualité économique ». Intitulé: «  Le rôle de l’origine sociale du migrant dans la relation entre les envois de fonds et l’inégalité de revenu ».
  • Papier publié 2016, revue : «International Trade Journal ». Intitulé: «How Can Globalization affect income distribution? Evidence from developing countries».
  • Papier publié 2016, Journal: « International Journal of Social Economics ». Intitulé: « Addressing the effect of Workers’ Remittance on economic growth: Evidence from MENA countries.” 
  • Papier publié 2012, revue : « Revue Stratégie et Développement ». Intitulé « Intégration, interdépendance des économies, croissance et transmission des chocs ».
  • Papier sous révision (minor), revue : «Mondes en développement». Intitulé: « Institutions, financial development and remittances- growth nexus in Africa ».

Colloques et Conférences

  • Participation au programme des jeunes volontaires de l’Union Africaine « Volunteers pre deployment orientation training », 04-18 Décembre 2015, Johannesburg, Afrique du Sud.
  • 16 GDN Conférence « Agriculture for sustainable Growth: Challenges and opportunities for a new “green revolution », Casablanca, Maroc, 11-13 Juin, 2015.  Lauréat de l’ERF/GDN Compétition, Intitulé de l’essai  ‘développement régional dans la région MENA’.
  • Papier accepté conférence: « 19th annual Western Hemispheric Trade conference », 15-17 Avril, 2015 in Laredo, Texas, USA. Intitulé du papier: « How can Globalization affect income distribution? Evidence from developing countries.
  • Participation à une table ronde « How to improve quality of research for young researchers in social sciences », MEEA conférence “Inclusive growth for transitional MENA countries” Hammamet (Tunisie), 23-25 Mars 2015.
  • 15 GDN Conférence « Structural Transformations in Africa and beyond », Accra, Ghana, 18-20 Juin, 2014. Intitulé du papier: « Institutions, Financial Development Remittance-Growth nexus in Africa ».
  •  4ème Colloque du GDRI DREEM : « Evaluation des politiques économiques et des transformations institutionnelles dans les pays méditerranéens » 12-13 Septembre 2013, Florence (Italie).
  • 14 GDN Conférence «Inequality, Social Protection and Inclusive Growth», Banque de Développement asiatique, Manille, Philippines, 19-21 Juin, 2013.
  • 14 MRM meeting (European University Institute and Robert Schuman Centre For advanced Studies, 20-23 Mars, 2013, Mersin (Turquie). Intitulé du papier: « The determinants of Corruption in MENA and south and westearn countries ».
  • Training workshop de L’ERF (economic research forum): “on measurement of inequality of opportunity and inequality of outcomes”, 13-15 Janvier 2013 Caire (Egypte).
  • Second colloque du GDRI DREEM : « Innovation  et développement économique  dans les pays méditerrané », les 13 et 14 Décembre 2010 au Caire, Egypte. Intitulé du papier présenté : « Financial Openness, Institutions, Financial Development and Economic Growth : Empirical Evidence from the MENA Region ».
  • First MENA meeting: « Financial and fiscal policies, Economic growth and Integration in MENA region », 05 et 06 Mai 2011 à Sousse, Tunisie. Intitulé du papier : « Intégration économique, Interdépendance des économies et transmission des chocs ».
  • Participation au training workshop de L’ERF: « on Writing effective policy briefs», 07-08 December 2014 Caire (Egypte).