Biographie Mohamed Zaouaq

Photo Mohamed Zaouaq
Dr. Mohamed ZAOUAQ

Titulaire d’un Master en droit public et sciences politiques, option : pouvoir local et administration territoriale obtenu à l’Université Moulay Ismail de Meknès, Mohammed Zaouaq est également titulaire depuis 2014 du Diplôme du Cycle supérieur en gestion administrative de l’Ecole Nationale d’Administration à Rabat. Il prépare également une thèse de Doctorat en Droit Public et Sciences Politiques à la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales de Salé, Université Mohamed V, Rabat. Mohammed Zaouaq est par ailleurs cadre juriste au Ministère de l’Education Nationale et de la Formation Professionnelle.

Auteur de nombreuses publications et communications scientifiques, ses recherches se consacrent aux questions d’éducation, aux politiques publiques locales et régionales, au droit administratif, au droit des marchés publics, à la justice administrative, au fonctionnement de l’administration, à la gestion des collectivités territoriales et aux questions du genre.

Spécialité

  • ODD 4 Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie
    - 4.1 D’ici à 2030, faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons suivent, sur un pied d’égalité, un cycle complet d’enseignement primaire et secondaire gratuit et de qualité, qui débouche sur un apprentissage véritablement utile
    - 4.2 D’ici à 2030, faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons aient accès à des activités de développement et de soins de la petite enfance et à une éducation préscolaire de qualité qui les préparent à suivre un enseignement primaire
    - 4.5 D’ici à 2030, éliminer les inégalités entre les sexes dans le domaine de l’éducation et assurer l’égalité d’accès des personnes vulnérables, y compris les personnes handicapées, les autochtones et les enfants en situation vulnérable, à tous les niveaux d’enseignement et de formation professionnelle
    - 4.6 D’ici à 2030, veiller à ce que tous les jeunes et une proportion considérable d’adultes, hommes et femmes, sachent lire, écrire et compter
    - 4.7 D’ici à 2030, faire en sorte que tous les élèves acquièrent les connaissances et compétences nécessaires pour promouvoir le développement durable, notamment par l’éducation en faveur du développement et de modes de vie durables, des droits de l’homme, de l’égalité des sexes, de la promotion d’une culture de paix et de non-violence, de la citoyenneté mondiale et de l’appréciation de la diversité culturelle et de la contribution de la culture au développement durable
    - 4.a Faire construire des établissements scolaires qui soient adaptés aux enfants, aux personnes handicapées et aux deux sexes ou adapter les établissements existants à cette fin et fournir un cadre d’apprentissage effectif qui soit sûr, exempt de violence et accessible à tous.
  • ODD 5 Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles
    - 5.1 Mettre fin, dans le monde entier, à toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes et des filles.
  • ODD 16 Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes à tous aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous
    - 16.3   Promouvoir l’état de droit aux niveaux national et international et donner à tous accès à la justice dans des conditions d’égalité
    - 16.5   Réduire nettement la corruption et la pratique des pots-de-vin sous toutes leurs formes
    - 16.6   Mettre en place des institutions efficaces, responsables et transparentes à tous les niveaux
    - 16.7   Faire en sorte que le dynamisme, l’ouverture, la participation et la représentation à tous les niveaux caractérisent la prise de décisions
    - 16.10 Garantir l’accès public à l’information et protéger les libertés fondamentales, conformément à la législation nationale et aux accords internationaux.

Travaux pour Africa 21

A venir.

Autres travaux à consulter

  • «La faute contractuelle de l’administration en matière des marchés publics», article en instance de publication à la Revue Marocaine d’administration locale et de développement (REMALD) ;
  • «Evaluation des politiques régionales à la lumière de la loi organique relative aux régions», article publié à la Revue Al Manara pour les études juridiques et administratives, Numéro spécial, Avril 2017 ;
  • «L’accueil dans l’administration publique : de la logique de service à la logique de performance», article publié au Bulletin d’information n° 10 de l’Observatoire Marocain de l’Administration Publique, Janvier 2017 ;
  • «A propos de l’apolitisme des hauts fonctionnaires marocains», article publié au Bulletin d’information n°8 de l’Observatoire Marocain de l’Administration Publique, Rabat, 2 Juin 2016.

Colloques et conférences

  • 27 Mai 2016 : «Le droit de pétition au Maroc : un mécanisme de participation citoyenne à la gestion des collectivités territoriales», communication à la journée d’étude organisée par le centre jacques-Berque pour les études en sciences humaines et sociales, Rabat, sur : « La démocratie participative au Maroc : état des lieux».
  • 28 Avril 2016 : «Le genre et le droit à l’éducation au Maroc», communication au colloque international sur : «Genre et développement humain», organisé par la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Salé.
  • 31 Janvier 2013 : « La société civile et le développement local au Maroc », communication à la rencontre scientifique organisée par l’Association Ribat Al Fath pour le développement durable, en partenariat avec la Fondation Allemande Konrad-Adenauer-Stiftung sur « L’action associative et le développement participatif : quels mécanismes pour une implication effective des ONG dans le processus de développement local ? ».