Bulletin d’information n°10 (du 12 au 18 mai 2012)

Bulletin d’information n°10 (du 12 au 18 mai 2012)

 

Edito
Les Accords de partenariat économique (APE) entre l’UE et les pays ACP ont cristallisé les débats il y a déjà près de cinq ans sur leur opportunité dans un continent dont le commerce extérieur est encore fragile et embryonnaire face aux produits compétitifs des grands pays industrialisés de l’Europe. La mise en oeuvre cette semaine du premier APE en Afrique confirme la fin annoncée du régime différencié dont bénéficiaient les pays africains depuis les accords de Lomé dans les années 70. Pour être en conformité avec les règles de l’OMC et, plus récemment, sous la pression des pays émergents dont la concurrence est féroce sur le marché africain, l’UE, doit renoncer au régime unilatéral préalablement en vigueur au bénéfice de l’Afrique. Les jeux sont ainsi ouverts pour les Etats africains qui peuvent décider soit de faire jouer à leur avantage la concurrence entre partenaires traditionnels et partenaires émergents, soit de développer des reflexes protectionnistes pour protéger leur marché intérieur, sachant que cette dernière approche est rendue difficile par le contexte de la mondialisation.
• Sanwé Médard Kiénou