Horizon 2015 n°8, juin 2014

14456355092_f73b9f4dc1_z

Télécharger (PDF, 1.11MB)

Edito
Dans le rapport sur l’investissement dans le monde 2014 de la CNUCED, présenté en marge de l’Assemblée de l’Environnement de l’ONU à Nairobi, les ex-perts ont chiffré entre 3300 et 4500 milliards US$ par an les besoins en terme d’investissement dans les pays en développement pour réaliser les Objectifs de Dévelop-pement Durable (ODD). Or il manque une somme moyenne annuelle de 2500 milliards US$ à trouver et ce dans un contexte où les pays industrialisés actuellement sont peu enclin à étendre leur budget pour l’Aide Publique au Développement (APD). Il s’avère donc primordial de mobiliser des sources complémentaires. Plusieurs pistes sont évoquées dans ce nouveau numéro d’Africa 21 à savoir : transferts de fonds de la diaspora, mobilisation des ressources domestiques et bien entendu commerce.
Ainsi, alors que la CNUCED et le Centre du Commerce International (CCI) fêtaient leurs 50 ans d’existence, le commerce a retrouvé toute son importance au sein du processus en cours à New York. En dehors des questions financières, la communauté internationale attend également que le commerce procure des emplois (décents), que les entreprises respectent les règles fondamentales des droits de l’homme (conditions de travail), intègrent véritablement les principes du développement durable et qu’elles jouent le jeu au niveau fiscal. Par ailleurs, la Conférence internationale du travail est venue nous rappeler qu’aujourd’hui encore, des personnes subissent une forme d’esclavage moderne, d’exploitation économique extrême, qui n’est plus supportable dans le monde dans lequel nous vivons. Aussi, à travers cet événement majeur de l’OIT, le rôle des migrations et de la diaspora a été mis en valeur.
On le comprend bien, les entreprises ont un rôle important à jouer dans l’Agenda de développement de l’ONU post-2015 en tant qu’acteur du quotidien des citoyens du monde. Oubliées dans les OMD, elles doivent faire face à leurs responsabilités dans le « Draft 0 » (tout comme les gouvernements et la société civile). La place de la Genève internationale dans le suivi des objectifs, des cibles et des indicateurs pour canaliser le commerce en direction du développement durable sera primordiale à n’en pas douter (OMC, OIT, CNUCED, OMS, CCI, etc.).

Au sommaire de ce numéro d’Horizon 2015:

Edito

New York
le processus en cours de l’Agenda de développement post-2015 p. 2

Nairobi
1ère Session de l’Assemblée des Nations Unies pour l’Environnement (UNEA) p. 3

Vers la 3e conférence pour les Petits Etats Insulaires en Développement p. 5

Proposition ODD 3: atteindre une vie saine pour tous à tous les âges
Sauver la vie de 5 à 6 millions d’enfants supplémentaires dans les pays en développement, la stratégie de GAVI Alliance pour 2016-2020 p. 6
Proposition ODD 8: promouvoir une croissance économique soutenue, inclusive et durable ainsi que l’emploi décent pour tous
103e session de la Conférence internationale du travail de l’OIT, Genève, juin 2014 p. 7
Proposition ODD 9: promouvoir l’infrastructure et l’industrialisation durable ainsi qu’encouragement à l’innovation
Dakar ou la relance des grands projets d’infrastructure régionales pour le développement de l’Afrique Par Dr. Alioune Dione p. 10
Proposition d’ODD 15: protéger et restaurer les écosystèmes terrestres, stopper la désertification, la dégradation des sols et la perte de la biodiversité
Espèces en danger: quels enjeux pour le développe-ment durable? P. 12
Proposition d’ODD 17: renforcer les moyens de mise en œuvre et le partenariat mondial pour le développement durable
Le retour en force du commerce dans l’Agenda du développement post-2015 p. 14
Le rôle de la technologie: société de l’information et développement durable p. 16
Téléphonie mobile, transferts financiers et financement du développement p.19

Abréviations/Veille documentaire/Agenda/Annonces/Sponsor, pp. 21-23