Revue

Afrique durable 2030

Africa 21 a lancé en 2016 une nouvelle revue, Afrique durable 2030 dont les objectifs sont de faire le suivi de la mise en œuvre de l’Agenda 2030 de développement durable en Afrique et de faire le pont entre les praticiens et chercheurs du Sud et du Nord, notamment quant aux problèmes et solutions rencontrés dans la pratique des Objectifs de développement durable en Afrique.

Capture d’écran (395)

Quelle gouvernance pour la mise en oeuvre des Objectifs de développement durable en Afrique? Afrique durable 2030, n°2, 02/2016.

Pour accéder à ce numéro, merci de cliquez ici.

capture-decran-377

L’enjeu des données en Afrique dans le cadre de la mise en œuvre de l’Agenda 2030 de développement durable; Afrique durable 2030, n°1, 01/2016.

Pour accéder à ce numéro, merci de cliquez ici.

 

Lettres de veille

Africa 21 a publié une lettre d’information et d’analyse mensuelle intitulée “Horizon 2015” de 2013 à 2015, avec pour objectif de couvrir les négociations post-2015 sous l’angle des intérêts africains et de l’implication des institutions onusiennes genevoises.

Horizon 2015 n°18, numéro spécial, septembre 2015
Pour consulter ce numéro, merci de cliquer ici

Horizon 2015 n°17, juillet-août 2015
Pour consulter ce numéro, merci de cliquer ici.

Horizon 2015 n°16, mai-juin 2015
Pour consulter ce numéro, merci de cliquer ici.

Horizon 2015 n°15, mars-avril 2015
Pour consulter ce numéro, merci de cliquer ici.

Horizon 2015 n°14, janvier-février 2015
Pour consulter ce numéro, merci de cliquer ici.

Horizon 2015 n°13, novembre-décembre 2014
Pour consulter ce numéro, merci de cliquer ici.


Avec le soutien de: 

(novembre 2013 – octobre 2014)

 

Horizon 2015 n°12, octobre 2014

Edito
Genève, centre de renommée mondiale pour la finance privée, le négoce de matières premières, le micro crédit et la finance innovante, a été la capitale l’espace d’une semaine des investisseurs venus du monde entier et de tous les milieux. En effet, 9 mois avant la 3e Conférence sur le financement du développement durable, prévue à Addis Abeba en Ethiopie, la CNUCED a organisé chez elle cette année son Forum mondial des investissements. Face à une aide publique au développement insuffisante, cet événement de haut niveau a permis de réfléchir à com-ment mieux utiliser les investissements privés pour répondre aux besoins, ainsi que les manières pour améliorer l’efficacité et l’impact de ces investissements. Toutes les dimensions des investissements ont pu être abordées, aussi bien sur le secteur économique visé, la structuration, que les sources. Il en est ressorti de nombreuses idées afin d’améliorer les impacts socio-économiques et environnementaux des flux de capitaux et des réalisations, très utiles pour les différentes conférences internationales à venir, ainsi que les négociations liées à l’Agenda de développement de l’ONU pour l’après 2015.
Cliquez ici pour lire le 12e numéro

Horizon 2015 n°11, septembre 2014

Edito
Le nouveau président de l’Assemblée générale de l’ONU, l’Ougandais Sam Kahamba Kutesa, qui vient d’entrer en fonction, a décidé de consacrer cette 69e session au thème suivant: « élaborer et concrétiser un programme de développement porteur de transformation pour l’après-2015 ».

L’ONU vient d’entrer dans la dernière ligne droite de la formulation de l’Agenda de développement pour l’après 2015 alors que le document portant sur les propositions d’Objectifs de développement durable était adopté par cette même Assemblée pour servir de base de travail auprès des différents groupes et acteurs du processus.
Le Sommet sur les Petits États Insulaires en Développement (PEID) a également eu lieu début septembre à Apia aux Îles Samoa, pays particulièrement vulnérables en matières économique et environnementale. Cette catégorie de pays, dont six sont africains, fait l’objet d’un traitement particulier au sein des ODD.
En outre, à New York s’est tenu le Sommet sur le climat organisé par le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki Moon. Cet événement visait à mobiliser la communauté internationale- à un peu plus d’un an du rendez-vous de Paris (CoP 21)- mais aussi à permettre le financement du Fonds vert pour le climat.
Enfin, au sein de la Genève internationale, Africa 21 a décidé de s’attarder en particulier sur les événements organisés autour du Bureau du commerce et du développement de la CNUCED, des conditions de travail dans les industries du textile, des vêtements, du cuir et de la chaussure (OIT), ou encore le « lunch briefing » organisé par l’ICANN, venue présenter à Genève les enjeux de la gouvernance mondiale d’Internet.
Cliquez ici pour lire le 11e numéro

Horizon 2015 n°10, août 2014

Edito
Trop vites oubliés ?
Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki Moon, a organisé le 18 août à New York un événement spécial -entouré de jeunes pour l’occasion- afin de symboliser les 500 derniers jours qu’il reste avant l’échéance des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD). Depuis le Sommet du Millénaire en 2000 et la feuille de route qui avait été définie pour lutter contre la pauvreté, la faim et la maladie, beaucoup de choses se sont passées. Certaines régions du monde ont connu des progrès extraordinaires en termes de développement, à l’image de la Chine. Les pays d’Afrique du Nord ont quasiment tous réussi à atteindre les OMD. En revanche, nombreux sont ceux qui prédisaient un échec en Afrique Subsaharienne. Beaucoup de pays africains n’atteindront probablement pas l’ensemble des OMD. Cependant, en regardant dans les détails, la situation est beaucoup plus nuancée qu’il n’y parait. Certes certains pays ont éprouvé ou éprouvent actuellement des crises majeures (RDC, Centrafrique, Soudan du Sud), plombant les données à l’échelle du continent. Face à cette donne, néanmoins, la plupart des États africains ont connu des progrès importants sur plusieurs OMD. Une dynamique a été mise en route dans ces pays à travers les plans nationaux de développement, freinée malheureusement par la crise économique de 2008. L’été est propice à l’introspection et aux bilans. C’est pourquoi, pour ce numéro d’août 2014 Africa 21 se penche sur les résultats des OMD en Afrique en prenant l’exemple spécifique du Sénégal.
Cliquez ici pour lire le 10e numéro

Horizon 2015 n°9, juillet 2014

Edito
Le mois de juillet 2014 apparaît comme décisif pour l’avenir du Programme de développement pour l’après 2015 de l’ONU. En effet, le Groupe de travail ouvert sur les Objectifs de développement durable vient de rendre sa copie. Après les derniers ajustements, 17 propositions ont été couchées sur le papier. De même, le 4ème dialogue de l’Assemblée générale sur le Mécanisme de facilitation technologique a permis de faire le point sur le type d’arrangement qui est considéré dans ce domaine.
Suite à la 5ème et dernière session du Comité intergouvernemental sur le financement du développement durable (4-8 août 2014), le cycle d’élaboration de l’Agenda post-2015 va se poursuivre, par la phase de négociation proprement dite, au regard de la 69ème session de l’Assemblée générale qui commence le 16 septembre 2014.
Cliquez ici pour lire le 9e numéro

Horizon 2015 n°8, juin 2014

Edito
Dans le rapport sur l’investissement dans le monde 2014 de la CNUCED, présenté en marge de l’Assemblée de l’Environnement de l’ONU à Nairobi, les ex-perts ont chiffré entre 3300 et 4500 milliards US$ par an les besoins en terme d’investissement dans les pays en développement pour réaliser les Objectifs de Dévelop-pement Durable (ODD). Or il manque une somme moyenne annuelle de 2500 milliards US$ à trouver et ce dans un contexte où les pays industrialisés actuellement sont peu enclin à étendre leur budget pour l’Aide Publique au Développement (APD). Il s’avère donc primordial de mobiliser des sources complémentaires. Plusieurs pistes sont évoquées dans ce nouveau numéro d’Africa 21 à savoir : transferts de fonds de la diaspora, mobilisation des ressources domestiques et bien entendu commerce.
Cliquez ici pour lire la suite du 8e numéro

Horizon 2015 n°7, mai 2014

Edito
Deux voix de l’Afrique se sont exprimées en mai sur leur vision du continent dans les années à venir. Ces discours prennent tout leur sens à l’aune de la formulation de l’Agenda de développement post-2015 de l’ONU.
Carlos Lopes, Secrétaire exécutif de l’UNECA, a appelé lors du New York Forum Africa le 23 mai 2014 à Libreville à ce que l’Afrique change la nature de ses relations afin de bénéficier d’une meilleure croissance. Ces nouveaux partenariats doivent se baser sur une capacité accrue de négociation du continent et une stratégie d’intégration régionale plus poussée. Optimiste, il a rappelé que les indicateurs macroéconomiques africains allaient tous dans la bonne direction et qu’en terme de stabilité politique, seulement 10% de la population du continent était affectée par des conflits à l’heure actuelle. Enfin, en ce qui concerne les infrastructures énergétiques, il a indiqué que l’Afrique couvrait déjà un quart de ses besoins, ce qui est une nette amélioration de son offre par rapport au passé.
Cliquez ici pour lire la suite du 7e numéro

Horizon 2015 n°6, avril 2014

Edito
Le mois d’avril a été chargé en événements concernant l’Agenda du développement post-2015 de l’ONU. Plusieurs éléments sont à mentionner.
Les travaux du Groupe de travail ouvert pour les Objectifs du développement durable de l’ONU continuent et la simplification des 19 points focaux proposés a déjà abouti à la réduction de leur nombre à 16 (pour 140 cibles au lieu des 300 dans la version précédente). Par ailleurs, la « promotion de l’égalité » a fusionné avec « l’éradication de la pauvreté », « infrastructure » et « emploi décent pour tous » avec « croissance économique ».
En outre, le Comité intergouvernemental pour le financement du développement durable, qui a déjà tenu trois sessions depuis l’été 2013, s’apprête à reprendre ses travaux en mai.
Cliquez ici pour lire la suite du 6e numéro

Horizon 2015 n°5, mars 2014

Edito
La 9e session du Groupe de travail ouvert sur l’agenda du développement durable après 2015 (GTO) a eu lieu du 3 au 5 mars 2014 au siège des Nations Unies à New York. Après une phase de plusieurs mois d’inventaire des thèmes d’intérêt (de mars 2013 à février 2014), cette nouvelle session marquait le début de la phase de synthèse des 19 thèmes sélectionnés, à travers les 8 clusters mis en place, en vue de présenter un rapport définitif à l’Assemblée générale à la fin de la 68e session en septembre 2014. Lors des débats plusieurs thèmes ont été particulièrement mis en avant par les pays en développement: les enjeux de l’alimentation, de l’agriculture durable, de la dégradation des terres, de la lutte contre la désertification, la question des migrations, un traitement spécial pour les PMA, des mesures contre les inégalités entre les États, et le renforcement du partenariat mondial pour le développement.
Cliquez ici pour lire la suite du 5e numéro

Horizon 2015 n°4, février 2014

Edito
A quelques encablures de la date butoir, les discussions s’accélèrent concernant les Objectifs de Développement Durable (ODD). En effet, depuis début février, celles-ci sont entrées dans leur dernière phase de formulation avant présentation devant l’Assemblée générale en septembre prochain.
La 8e et dernière session thématique a eu lieu du 3 au 7 février 2014 à New York.  A l’issue de ces travaux, un document de synthèse est sorti, proposant une base de 19 thèmes à étudier jusqu’à l’Assemblée générale de l’ONU de septembre 2014. 
Cliquez ici pour lire la suite du 4e numéro

Horizon 2015 n°3, de janvier 2014

Edito
L’année 2014 a commencé doucement dans la Genève internationale. L’événement marquant de cette rentrée diplomatique était sans conteste le Forum économique mondial de Davos qui a eu lieu du 22 au 25 janvier 2014. Le thème du Forum de cette année s’intitulait « la reconstruction du monde: conséquences pour la société, la classe politique et les entreprises ».
Le Forum est un intéressant mélange de personnalités venant d’horizons très divers: dirigeants d’entreprises, politiciens (du G20 et d’autres pays concernés), responsables des organisations inter-nationales, experts divers, représentants de la société civile, jeunes leaders mondiaux, entrepreneurs sociaux, pionniers des nouvelles technologies, lobbyistes, dirigeants des médias, chefs spirituels et culturels, etc.

Cliquez ici pour lire la suite du 3e numéro

Horizon 2015 n°2, décembre 2013

Edito
Les investissements étrangers directs (IED) ont pour la première fois été plus élevés dans les pays en développement que dans les pays développés, soit 52% des IED totaux d’après la CNUCED.
En Afrique les investissements étrangers ont augmenté de 5% entre 2011 et 2012 pour atteindre 50 milliards US$. Comparé aux IED dans le monde entier évalués à 1350 milliards US$, ce montant semble faible. Cependant, il faut relativiser car une partie de l’IED total correspond aux flux financiers à destination ou au départ des paradis fiscaux (par exemple les Îles Vierges britanniques sont le 10e investisseur mondial et le 5e destina-taire en 2012 d’IED). La part de l’Afrique dans les investissements productifs mondiaux est donc plus grande qu’il n’y parait. En outre, d’après le rapport de la CNUCED, les entreprises multinationales du Sud à travers leurs investissements sont de plus en plus présentes en Afrique.
Cliquez ici pour lire la suite du 2e numéro

Horizon 2015 n°1, novembre 2013

Edito
L’Afrique est à un tournant de son histoire. Les acteurs africains et les partenaires du continent l’ont bien compris. De ce moment unique dans l’histoire de l’humanité, découle une volonté croissante de mieux comprendre les enjeux et les dynamiques qui structurent son développement.
A l’heure du suivi du Sommet « Rio+20 », qui a eu lieu en juin 2012 et de la mobilisation internationale en vue de l’avenir de l’agenda du développement à l’horizon post-2015, la « Genève internationale » occupe une place unique. En effet, elle accueille des pôles diplomatiques thématiques tels que le commerce international (OMC, CNUCED, CCI), la propriété intellectuelle (OMPI), la protection de l’environnement (PNUE Genève, Secrétariat conjoint des Conventions de Bâle, Rotterdam et Stockholm), la protection des travailleurs et la promotion de l’emploi (OIT), la santé publique (OMS, ONUSIDA, Fonds Global, etc.).
Cliquez ici pour lire la suite du 1er numéro

 

Pour consulter les archives:

Archives 2012/2013