Histoire, présent et futur

Lancée en 2011, l'association Africa 21 franchit petit à petit les étapes pour devenir une institution qui compte sur la scène de la Genève internationale et dans le monde des études africaines.

2011 – Un groupe d’étudiants et d’anciens du Graduate Institute of International relations and development studies, africains ou s’intéressant à l’Afrique, souhaitant redynamiser l’intérêt pour l’Afrique au sein de la Genève internationale et dans les milieux académiques, lance Africa 21 à Genève.

2012 – L’association obtient le “statut d’utilité publique” par les autorités suisses.

2013 – Africa 21 obtient l’accréditation auprès de l’Organisation mondiale du commerce. Cette même année elle obtient une subvention du Fonds de répartition des bénéfices de la Loterie romande et débute la publication mensuelle de sa lettre d’information et d’analyse mensuelle intitulée “Horizon 2015” (octobre 2013 à septembre 2015) diffusée aussi bien au sein de la Genève internationale qu’en Afrique.

2015 – Année de l’adoption par l’Assemblée générale des Nations unies des 17 Objectifs de développement durable, Africa 21 lance sa nouvelle revue Afrique durable 2030 consacrée aux enjeux de la mise en œuvre de l’Agenda 2030 en Afrique (une revue en peer review qui dépassera les 10’000 lecteurs en 2018 avec des contributions d’auteurs de prestige). Elle organise aussi cette année ses premières conférences publiques sur le développement durable avec les experts de la Genève internationale. Elle obtient le précieux “statut consultatif spécial” de l’ECOSOC, lui ouvrant la voie de toutes les organisations internationales du système onusien.

2016 – Africa 21 se rapproche de l’Université de Genève et intègre le “projet Afrique”, unique représentant de la société civile. A la suite d’une conférence organisée à l’Université de Genève portant sur l’entrepreneuriat des jeunes en Afrique, Africa 21 intègre un projet porté par la CNUCED et l’Agence de promotion des PME du Cameroun. Elle participe à la fin de l’année 2016 à la première formation de formateurs du programme de promotion de l’entrepreneuriat auprès des jeunes du Cameroun en y envoyant une équipe d’experts. Les premiers ateliers pilotes auprès des jeunes se déroulent avec un grand succès. Elle acquière le “statut d’observateur général” auprès de la CNUCED.

2017 – Africa 21 obtient un financement de la ville de Genève afin d’équiper un incubateur à Yaoundé afin d’accueillir les jeunes suivant le programme et souhaitant y développer un projet.La formation des formateurs continue. Africa 21 participe à la rédaction du manuel de formation du projet. Elle organise les premières séances du Club ODD.

2018 – Africa 21 lance le Laboratoire pour un leadership durable afin d’offrir des outils pratiques aux responsables et managers.

2019 – Africa 21 signe un partenariat avec la European Business School in Geneva. A la suite d’un événement organisé en 2018 avec Reporters sans Frontières et Média expertise sur la difficulté d’informer en Afrique, Africa 21 organise, avec le soutien de la Confédération helvétique, la première édition des Journées des médias et du journalisme en Afrique, spécial changement climatique et invite en Suisse,14 journalistes d’Afrique francophone pendant une semaine pour des échanges avec les experts des différentes organisations internationales de la place.

2020 – Africa 21 lance officiellement le Réseau des journalistes africains spécialisés sur le développement durable et le changement climatique et signe un partenariat avec le PNUE afin de lancer des activités communes de promotion des questions de développement durable en Afrique.

 

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus