Conférence : Quel mix énergétique pour le Cameroun ? Défis et solutions pour une émergence en 2035. Lundi 30 mai 2022

Actualités – Africa 21
26 mai 2022  
Par Julien CHAMBOLLE

Le Cameroun dans sa vision de 2035 vise à être un pays émergent, objectif qui ne peut être assuré que par la transformation structurelle de son l’économie. Dans ce cadre, le pays a donc lancé le processus d’industrialisation de son économie, conditionné par l’offre énergétique à disposition et à venir. Or, le Cameroun, de part sa position géographique, a un environnement diversifié du point de vue de son climat et son relief. Il tire sa principale source d’énergie électrique de l’eau par exemple. Il dispose d’ailleurs d’un grand potentiel hydroélectrique qui n’est exploité qu’à 3%
(voir : https://www.afd.fr/fr/carte-des-projets/augmenter-loffre-denergie-au-cameroun)
Le potentiel de développement des énergies éoliennes ou solaires demeure également très important pour le pays. Cependant, la réalité est tout autre car le Cameroun connaît un grand déficit énergique qui affecte aussi bien les ménages que le secteur industriel.

Le mix énergétique correspond à la répartition des différentes énergies primaires (hydrocarbures, nucléaire, gaz, charbon, solaire, éolien, hydraulique, biomasse…) dans la production d’énergies directement utilisables telles que l’électricité ou la chaleur. Pour que le Cameroun atteigne l’objectif de développement Durable 7 en 2030 afin de devenir émergent en 2035, il s’avère nécessaire de formuler des solutions aux défis énergétiques auxquels il fait face.

La conférence organisée par Africa 21 Cameroun a porté sur :

  • Les dynamiques internationales relatives à l’ODD 7 ;
  • Les modalités de financement ;
  • Une présentation et une analyse du secteur énergétique au Cameroun ;
  • Une présentation des solutions pouvant aider le Cameroun à développer une politique énergétique efficace.

Modératrice :

  • Marienne Tene Makoudem, Chercheuse au Centre National D’éducation et Présidente d’Africa 21.

Intervenants :

  • Dr David Tsuanyo, Chercheur au Comité National de Développement de Technologie, membre Africa21 Cameroun ;
  • Dr Linus Mofor, Responsable principal des affaires environnementales (énergie, infrastructure et changement climatique), TCCNRMD- Section changement climatique, Commission économique des Nations unies pour l’Afrique.

Pour revoir la vidéo de la conférence :


Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus