Membre expert

Dr Mohamed CHARFI

Dr. Mohamed Charfi est un politologue spécialiste des questions de l’Union Européenne et de ses relations avec l’Afrique du Nord et le Moyen Orient. Il a obtenu un doctorat en science politique de l’Université de Genève en 2010. Il est en outre titulaire d’un master en économie et politique européennes de l’Institut européen de l’Université de Genève. Il a travaillé auparavant avec la Commission internationale des juristes, le Comité international de la Croix rouge et la Fondation Newsport Africa. Ces intérêts de recherche portent sur la politique extérieure de l’Union européenne, les questions de changements climatiques et leurs répercussions, et la relation entre la paix et le développement durable.

Spécialité :

Objectif 13: Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions

  • 13.1   Renforcer, dans tous les pays, la résilience et les capacités d’adaptation face aux aléas climatiques et aux catastrophes naturelles liées au climat.
  • 13.2 Incorporer des mesures relatives aux changements climatiques dans les politiques, les stratégies et la planification nationales.
  • 13.3 Améliorer l’éducation, la sensibilisation et les capacités individuelles et institutionnelles en ce qui concerne l’adaptation aux changements climatiques, l’atténuation de leurs effets et la réduction de leur impact et les systèmes d’alerte rapide.
  • 13.b Promouvoir des mécanismes de renforcement des capacités afin que les pays les moins avancés et les petits États insulaires en développement se dotent de moyens efficaces de planification et de gestion pour faire face aux changements climatiques, l’accent étant mis notamment sur les femmes, les jeunes, la population locale et les groupes marginalisés.

Objectif 16: Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes à tous aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous

  • 16.3 Promouvoir l’état de droit aux niveaux national et international et donner à tous accès à la justice dans des conditions d’égalité.
  • 16.4 D’ici à 2030, réduire nettement les flux financiers illicites et le trafic d’armes, renforcer les activités de récupération et de restitution des biens volés et lutter contre toutes les formes de criminalité organisée.
  • 16.5 Réduire nettement la corruption et la pratique des pots-de-vin sous toutes leurs formes.
  • 16.6 Mettre en place des institutions efficaces, responsables et transparentes à tous les niveaux.
  • 16.7 Faire en sorte que le dynamisme, l’ouverture, la participation et la représentation à tous les niveaux caractérisent la prise de décisions.
  • 16.8 Élargir et renforcer la participation des pays en développement aux institutions chargées de la gouvernance au niveau mondial.
  • 16.a Appuyer, notamment dans le cadre de la coopération internationale, les institutions nationales chargées de renforcer, à tous les niveaux, les moyens de prévenir la violence et de lutter contre le terrorisme et la criminalité, en particulier dans les pays en développement.
  • 16.b Promouvoir et appliquer des lois et politiques non discriminatoires pour le développement durable.

Travaux pour Africa 21:

  • Présentation: ”La mise en œuvre des Objectifs de développement durable en Afrique du Nord: cas du Maroc”. Présentation au séminaire : ” L’Agenda 2030 et l’Afrique : un an après le Sommet de septembre 2015”, Africa 21, Genève 2-3 Septembre 2016.
  • Article :  ”Le défi de la coordination de l’aide au développement dans l’agenda international de l’Union européenne.” (45-47) in ”Bulletin électronique mensuelle d’information et d’analyse d’Africa 21 sur les enjeux du développement socio-économique durable de l’Afrique au sein de la Genève internationale”. N°16 , mai-juin 2015. <https://www.africa21.org/horizon-2015-n16-mai-juin-2015/>
  • Participation au processus de peer-review de la revue Afrique durable 2030 (2015 à aujourd’hui).

Autres travaux à consulter:

  •  The European Parliament and the Gulf Cooperation Council Countries: Between Interests and Values. European Foreign Affairs Review 22, no. 4 (2017): 493–512.
  • European Response to Security Threats: Limitations and An Alternative, E-International Relations, Article Jan 16 2016 <http://www.e-ir.info/2016/01/16/european-response-to-security-threats-limitations-and-an-alternative/>

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir une expérience optimale de navigation. En continuant de visiter ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies. En savoir plus